Claire Foch

Claire Foch

Coach en relations humaines

Claire Foch travaille en relation d’aide depuis plus de 20 ans. Elle est coach en relations humaines spécialisée dans le soutien psychologique et émotionnel des personnes atteintes de cancer et de leurs proches (adultes et enfants).

Claire est sensible depuis longtemps à la réalité des personnes qui vivent des pertes et des deuils en lien avec le cancer, ayant été touchée elle-même par cette maladie dans son jeune âge.

Recevoir un diagnostic de cancer est toujours un choc, il y a dans la vie de la personne un avant et un après.

Elle a collaboré avec la Société canadienne du cancer (SCC) durant 8 ans à titre de formatrice, d’animatrice de groupe de soutien et comme professionnelle pour la ligne de soutien psychosocial, Cancer J’écoute.

Aujourd’hui, pour le fonds CROIRE de l’hôpital Maisonneuve-Rosemont, elle anime un groupe pour les personnes souffrant d’un cancer avancé.

Formatrice et conférencière, Claire a aussi accompagné durant plusieurs années des personnes atteintes de cancer, en soins palliatifs, ainsi que leur famille.

Auteure du livre Émilie a perdu sa mamie aux éditions Enfants Québec, elle a collaboré à Deuil histoires de familles paru aux Éditions Jacob-Duvernet et au guide L’enfant et l’adolescent face au cancer du parent (SCC).

Tout au long de la maladie, la personne malade doit s’adapter à de nombreux changements. Dans le contexte des suivis que Claire offre, les sujets les plus souvent abordés sont en lien avec l’anxiété présente aux différents stades de la maladie, le stress et les peurs. Ces dernières sont reliées au diagnostic, aux traitements, à une possible récidive, à la fin des traitements, à l’après-cancer, à la mort ou aux craintes pour ses enfants. Sont également très souvent abordées les différentes pertes (de la qualité de vie, de l’image de soi, de ses capacités physiques et cognitives, de son travail, de son réseau social, financières…).

Apprendre que l’on a un cancer amène les personnes à revoir leurs priorités et à avoir un nouveau regard sur leur vie. Claire accompagne alors les personnes dans leur recherche de sens et de questionnements spirituels.

La communication et les relations avec les enfants et avec l’entourage en général sont aussi un enjeu tant pour les personnes malades que pour les proches aidants. Ces derniers vivent souvent dans une grande solitude des émotions exigeantes, des peurs, de l’anxiété et ce qu’on appelle l’usure de compassion: un épuisement physique, psychologique et émotionnel en lien avec le soutien qu’ils offrent.

Une personne est malade et toute une famille est touchée.

 

Membre de :